J’ai 78 ans. Rester actif sexuellement peut-il m’aider à vivre mieux et plus longtemps ?

La sexualité des seniors est encore aujourd’hui un sujet tabou. Les préjugés selon lesquels  le désir et les capacités sexuelles disparaissent avec l’âge sont encore tenaces. Pourtant les hommes et les femmes peuvent jouir d’une activité sexuelle très satisfaisante jusqu’à un âge avancé. Une étude parue en 2016, révèle qu’après 65 ans, 60% des hommes et 37% des femmes sont encore sexuellement actifs. Après 80 ans, les chiffres passent à 25% et 10% respectivement.

Il est aujourd’hui prouvé que conserver une vie sexuelle active en vieillissant apporte de nombreux bénéfices, tels qu’un recours réduit aux médicaments, notamment anxiolytiques. D’une manière générale, la sexualité, si elle est vécue harmonieusement, représente une importante source de bien-être physique, psychique et de santé, qui aide à bien vieillir.

Avec l’âge, il est souvent nécessaire d’adapter ou de modifier ses habitudes. Les changements hormonaux, les maladies, tels que les problèmes cardiaques, l’arthrose, les cancers du sein ou de la prostate, peuvent fragiliser l’équilibre sexuel. Il ne faut alors pas se focaliser sur ce qui n’est plus faisable mais profiter de ce qui reste possible, oser de nouvelles pratiques, savoir se réinventer. Sauvegarder sa sexualité demande parfois de sortir de sa zone de confort et d’entretenir une bonne communication avec son ou sa partenaire, pour éviter les malentendus ou les frustrations.

Trouver une parade au désir qui s’émousse ou des réponses pratiques aux limitations physiques qui surviennent, n’est toutefois pas toujours aisé. Si vous rencontrez des problèmes sexuels, n’hésitez pas à consulter un sexologue. Il pourra répondre à vos questions et vous aider à construire une nouvelle dynamique de couple.

Crédit photo : pixabay.com

Partagez cet article

Francesco Bianchi-Demicheli

Publié par Francesco Bianchi-Demicheli

Responsable de la consultation de gynécologie psychosomatique et médecine sexuelle des Hôpitaux Universitaires de Genève

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *