J’ai 13 ans et souhaite savoir à quel âge un garçon peut avoir ses premières relations sexuelles ?

Lorenza Bettoli MusyRépondre à cette question nécessite de préciser le cadre de la loi suisse. La majorité sexuelle est fixée à 16 ans. Cependant, des relations sexuelles sont autorisées pour autant qu’elles se déroulent entre personnes dont la différence d’âge est de trois ans ou moins. De plus, les personnes doivent être consentantes et ne pas avoir été l’objet de pression extérieure.

Les choses sont toutefois souvent plus complexes que cela. En effet, le développement physique, hormonal et affectif n’est pas le même pour tous. Certains jeunes ont une puberté (développement des caractères sexuels) très précoce. D’autres plus tardive. De ce fait, il est impossible de déterminer un âge type.

Enfin, la relation sexuelle comporte d’autres dimensions beaucoup plus riches telles que le sentiment amoureux et l’attirance sexuelle. Il y a tout un cheminement depuis les premiers clins d’œil, baisers et caresses jusqu’à une relation sexuelle complète. Ce processus prend du temps. Il permet d’apprendre à se connaître et à découvrir l’autre, de même qu’à développer la confiance en soi et en l’autre. Les sensations et les émotions sont nouvelles et parfois ressenties avec intensité. C’est toute une découverte !

Lorsque l’on se sent prêt à avoir une relation sexuelle, il faut aussi prévoir une protection pour éviter le risque d’infections sexuellement transmissibles (IST) et la grossesse non désirée. Mais parfois, il arrive que la première relation se passe de manière imprévue et sans protection. Pour ces cas, il existe des lieux gratuits et confidentiels auxquels on peut s’adresser.

Enfin, pour donner un éclairage statistique, en Europe et en Suisse, l’âge moyen des premières relations sexuelles se situe autour de 17 ans pour les garçons, comme pour les filles. Mais parfois c’est plus tôt et parfois bien plus tard. Il n’y a ni règle ni obligation.

adolescent

Crédit photo : pixabay.com

Partagez cet article

Lorenza Bettoli Musy

Publié par Lorenza Bettoli Musy

sage-femme, conseillère en santé sexuelle et sexologue, responsable de l’unité de santé sexuelle et planning familial des Hôpitaux universitaires de Genève.

Un commentaire

  1. Quelle réponse neutre et prudente…. très professionnelle dans le fond.

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *