Je vais aller skier durant les vacances. Comment me préparer physiquement ?

Maximilian Schindler Maximilian Schindler le 23 décembre 2017

Le ski est une véritable passion en Suisse. Pourtant, il provoque de nombreuses blessures, chaque année. 26 % des accidents liés au sport sont ainsi dus au ski, juste avant le football. Les blessures les plus fréquentes se situent au niveau des ligaments du genou (croisé antérieur et ligament médiale). Les entorses du poignet sont également courantes pour les personnes pratiquant le snowboard.

Pour éviter de vous blesser, il est fortement conseillé de vous préparer physiquement avant le début de la saison d’hiver. Dans l’idéal, vous devriez débuter par des exercices qui entraînent votre endurance cardio-vasculaire, par exemple en faisant du jogging ou de la corde à sauter. Faites également des exercices de renforcement lombaire-abdominal-fessier et musclez vos cuisses, sans oublier les ischiojambiers à l’arrière de la cuisse. Pratiquez plutôt des exercices dynamiques que statiques. Ils sont plus efficaces. Et répétez chaque mouvement entre 3 et 15 fois. Des programmes d’entrainement sont disponibles sur divers sites et applications. L’application gratuite, Get Set, conçue par le Comité international olympique, vous propose par exemple plusieurs programmes bien conçus pour le ski et d’autres sports. Un programme personnalisé de préparation physique, comprenant des tests de performance pré-saison, peuvent également vous être proposés au Centre Swiss Olympic des HUG, à Cressy.

Une fois bien entraîné vous pourrez vous élancer sur les pistes. N’oubliez pas toutefois de choisir le bon matériel et de l’entretenir avant votre première sortie. Faites ainsi régler vos fixations par un professionnel et rappelez-vous que le port du casque est fortement recommandé, particulièrement pour les enfants et les adolescents.

Crédit photo : pixabay.com

Partagez cet article

Maximilian Schindler

Publié par Maximilian Schindler

Médecin chef de clinique au service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l’appareil locomoteur des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Un commentaire

  1. Bravo Max, très intéressant!

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *