Je souffre depuis plusieurs mois d’une douleur persistante au genou. Rien ne me soulage et je ne pense plus qu’à cela.

Valérie Piguet Valérie Piguet le 4 mai 2019

Comme 20% de la population suisse, vous souffrez sans doute de ce qu’on appelle des douleurs chroniques ou rebelles. Il s’agit de douleurs qui durent depuis plus de trois à six mois et qui peuvent toucher différentes parties du corps comme le bas du dos ou les genoux  par exemple. Elles peuvent prendre une place prépondérante dans votre quotidien et avoir un fort retentissement sur votre qualité de vie, surtout si elles sont mal comprises et mal reconnues par le corps médical et les proches.

Les douleurs chroniques peuvent survenir suite à de nombreux facteurs : une chirurgie, une maladie, un accident ou un stress émotionnel, etc. Pour les traiter, il est alors important de mettre en place une prise en charge globale et personnalisée. Si les traitements à base d’antalgiques classiques, tel que le paracétamol, les anti-inflammatoires ou les opiacés sont peu efficaces, votre médecin peut vous prescrire des traitements qui agissent sur les mécanismes neurologiques appelés sensibilisation centrale, par exemple des antidépresseurs ou des antiépileptiques. Il peut également vous proposer des séances de physiothérapie ou d’ergothérapie, voire dans certains cas une intervention chirurgicale

Vous avez aussi peut-être besoin de parler et d’être reconnue dans ce que vous vivez. N’hésitez pas alors à solliciter un soutien psychologique individuel ou à intégrer un groupe de thérapie cognitivo-comportementale. Enfin d’autres méthodes, telles que l’hypnose, l’acupuncture, la sophrologie, la méditation ou le yoga, ont fait leurs preuves et peuvent vous aider à mieux gérer vos douleurs au quotidien.

Quoi qu’il en soit, il est important de ne pas rester seule face à vos douleurs. Le Centre multidisciplinaire de la douleur des HUG vous accueille sur la demande de votre médecin pour une première consultation et une proposition de prise en charge.

Crédit photo : Ben White on Unsplash

Partagez cet article

Valérie Piguet

Publié par Valérie Piguet

Médecin adjoint au service de pharmacologie et toxicologie cliniques des Hôpitaux Universitaires de Genève.

2 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour Docteur,
    Pourrais-je avoir vos coordonnées pour ma maman de 87 ans, qui souffre d’un genou depuis qques temps ainsi que d’une gêne à l’épaule qui ne se calment qu’avec la prise d’anti inflammatoires.

    Répondre

    1. Avatar
      Hôpitaux Universitaires de Genève 14 mai 2019 à 10 h 05 min

      Le Centre multidisciplinaire de la douleur reçoit uniquement les patients envoyés par leur médecin.
      Nous vous recommandons alors de contacter le médecin traitant ou spécialiste de votre mère, qui pourra faire une demande de consultation par email : consultation.douleur@hcuge.ch ou fax : 022 372 99 40.
      Dès réception du courrier du médecin, votre maman sera convoquée par écrit pour la première consultation.

      Vous trouverez plus d’information sur cette consultation sur https://www.hug-ge.ch/pharmacologie-toxicologie-cliniques/activites-centre-multidisciplinaire-douleur

      Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *