Je viens d’avoir un bébé et je me sens triste et dépassée ? Que faire ?

Manuella Epiney le 6 septembre 2022

Manuela Epinay

Devenir parent implique d’importants bouleversements dans la vie d’une femme et d’un homme. Il s’agit d’une étape de vie souvent associée à une période de crise et de remaniements physiques et psychiques. Chez un parent sur huit, cette crise « normale » se transforme en dépression. Elle peut toucher les hommes comme les femmes !

La dépression périnatale, peut débuter durant la grossesse et jusqu’à un an après l’accouchement. Ce n’est pas le baby blues, qui passe en quelques jours. Il s’agit d’une dépression qui si elle n’est pas reconnue, peut causer beaucoup de souffrances dans les familles et avoir des conséquences non seulement pour la santé des parents mais aussi pour celle de l’enfant. Pourtant, elle est souvent méconnue par les parents qui se sentent coupables de ne pas se sentir heureux, alors que l‘entourage et la société tendent à idéaliser la maternité et la paternité.

Si vous vous sentez abattue depuis plusieurs semaines, que vous vous inquiétez très souvent et sans raison pour votre enfant et vous-même, que vous vous percevez continuellement comme un mauvais parent ou que vous éprouvez des difficultés à vous sentir maman, il est très important d’en parler, afin de trouver une aide.

Vous pouvez retrouver de nombreuses informations et également réaliser un test de dépistage de la dépression périnatale sur le site du programme Santé psychique et périnatalité.

Pour plus d’informations, contactez l’Unité de périnatalité des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Crédit photo : unsphash.com

Partagez cet article

Publié par Manuella Epiney

médecin adjointe agrégée, responsable de l’unité de périnatalité, HUG

Un commentaire

  1. Bel article, très complet !

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *