Nous attendons un bébé. Pouvons-nous toujours avoir des relations sexuelles ?

Martine Aeby-Renaud Martine Aeby-Renaud le 26 août 2017

Martine-AbeyLa vie relationnelle et sexuelle est une composante importante du bien-être et de l’épanouissement personnel. Qu’en est-il de la sexualité pendant la grossesse ?

Le désir sexuel varie selon les femmes, les couples et les stades de la grossesse. Sur le plan émotionnel, la grossesse apporte des transformations qui peuvent influencer le désir sexuel. Le ressenti du plaisir féminin peut être augmenté grâce à une meilleure vascularisation des organes génitaux  ou au contraire, diminuer en raison de l’inconfort lié à la grossesse, comme la fatigue, les nausées et la prise de poids.

Parfois, la femme est moins réceptive aux contacts intimes, ce qui peut  déstabiliser le partenaire. Pour l’homme aussi, la grossesse est un temps particulier. Devant les changements et les transformations du corps de sa partenaire, il peut se sentir à la fois admiratif ou intimidé. Il arrive également qu’il évite les relations sexuelles par crainte de provoquer des douleurs ou de blesser le bébé. Les études montrent qu’il n’y a pas de danger lors des relations sexuelles avec pénétration et qu’elles ne causent ni fausses-couches, ni accouchements prématurés. L’orgasme peut provoquer des contractions passagères. Dans des cas particuliers, le médecin peut conseiller de renoncer aux rapports sexuels.

Il n’y a pas de normes quant au nombre ou à la fréquence des rapports sexuels. En fin de grossesse, le bébé prend plus de  place, le couple pourra adapter des positions qui permettent de se sentir plus confortable ou adopter d’autres formes d’intimité telles que des caresses et échanges de tendresse. Une bonne communication et une relation de confiance au sein du couple sont essentielles pour permettre l’expression des craintes, des désirs et des questionnements et favoriser un vécu positif de la sexualité.

Crédit photo : pixabay.com

Crédit photo : pixabay.com

Martine Aeby-Renaud

Publié par Martine Aeby-Renaud

conseillère en santé sexuelle, sage-femme et sexologue, Unité de Santé sexuelle et planning familial des Hôpitaux Universitaires de Genève

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *