Mon enfant est tout le temps agité. Est-il hyperactif ?

Nathalie Nanzer Nathalie Nanzer le 12 janvier 2019

Derrière un enfant qui a la bougeotte peut se cacher un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

Ce trouble se caractérise par des difficultés à rester attentif. L’enfant papillonne d’une activité à une autre, perd ses affaires, n’écoute pas les enseignants. Il a aussi beaucoup de peine à rester en place. Il se lève, parle beaucoup, écrit vite et mal. Il a enfin souvent des difficultés à gérer ses émotions et est impulsif. Les premiers signes de ce trouble apparaissent habituellement entre 3 et 4 ans. Mais c’est vers 5-6 ans, lorsque l’enfant est confronté aux exigences de l’école, que le déficit d’attention apparaît réellement.

Certains enfants présentent des troubles de l’attention sans être hyperactifs. Il arrive également que des enfants montrant des signes d’hyperactivité ne soient pas atteints d’un TDAH. Leur hyperactivité peut être un symptôme d’autres problèmes, tels que la dépression, l’anxiété ou des situations de maltraitance. Il est donc important de consulter un professionnel pour établir un diagnostic précis.

De ce diagnostic dépendra également le traitement à mettre en place. Il existe différentes manières d’accompagner un enfant atteint d’un TDAH ou d’un trouble de l’attention. Les solutions proposées sont toujours personnalisées. Elles évoluent avec les besoins de l’enfant, en concertation avec les parents et les enseignants. Les traitements médicamenteux ne sont prescrits que dans un second temps et uniquement si les mesures d’accompagnement mises en place ne suffisent pas à améliorer la situation.

Le trouble compromet souvent les apprentissages, les relations ou la sécurité émotionnelle de l’enfant. Il est alors important de mettre en place un accompagnement le plus tôt possible. Au fil des années les symptômes de l’hyperactivité ont tendance à diminuer et ils disparaissent le plus souvent à l’adolescence. Certains enfants vivront tout de même toute leur vie avec un TDAH.

Pour plus d’informations, contactez le Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent des HUG.

Crédit photo : unsplash.com

Partagez cet article

Nathalie Nanzer

Publié par Nathalie Nanzer

Médecin adjoint au Service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent des Hôpitaux Universitaires de Genève.

2 commentaires

  1. Avatar

    bonjour, article très intéressant.chez moi ce n’est pas très clair, TDAH ou perturbation dans mon enfance..comment cibler précisément. merci. et bonne journée

    Répondre

    1. Nathalie Nanzer

      Bonjour,

      Les deux choses peuvent co-exister. Le TDAH est un diagnostic qui est posé par un spécialiste après certaines investigations et en fonction de l’existence de certains signes et symptômes.
      A cela peuvent s’ajouter ou non d’autres problèmes survenus dans l’enfance.

      Meilleures salutations.

      Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *