Mon pédiatre vient de m’annoncer que mon fils de 3 ans a de l’asthme, quel impact cela aura-t-il sur sa vie ?

Difficultés à respirer, sensation d’essoufflement, sifflements et toux sont les principaux symptômes de l’asthme ; une inflammation des bronches qui provoque un gonflement de la paroi et une production accrue de sécrétions.

Dans 90% des cas, les crises d’asthme sont déclenchées par des infections virales comme une bronchite, un rhume ou une angine. Pour les 10% restants, les problèmes  surviennent suite à des allergies ou à l’effort. Les pollens, les poils d’animaux, les poussières ou encore les acariens peuvent ainsi provoquer des crises.

L’asthme peut commencer à tout âge et, pour la majeure partie des enfants, va rapidement disparaître.  Cependant, ceux dont l’asthme n’a pas été déclenché par une infection virale mais par des allergies, vont rester asthmatiques.

En cas de crises ponctuelles, le médecin prescrira des bronchodilatateurs, médicaments qui fonctionnent par inhalation. Ils permettent de dilater les bronches afin que l’air puisse à nouveau circuler normalement. Pour les cas les plus sévères, un traitement quotidien à base d’anti-inflammatoires et de bronchodilatateurs sera nécessaire. Il faudra également éviter, dans la mesure du possible, d’exposer votre enfant à des facteurs déclencheurs comme la pollution ou la fumée de cigarette par exemple.

Si son asthme est bien traité, géré et maitrisé votre enfant aura une très bonne qualité de vie et pourra même faire du sport. Contrairement aux idées reçues, la pratique du sport est recommandée chez les personnes asthmatiques et même à un haut niveau. Cela permet de développer les capacités respiratoires et de mieux contrôler la maladie. L’absence ou la diminution d’entraînement sportif régulier peut même, dans certains cas, aggraver la pathologie.

Pour en savoir plus sur l’asthme et sa prise en charge, contactez l’Unité de pneumologie pédiatrique des HUG et la fiche asthme sur le site Mon enfant est malade

Crédit photo : unspash.com

 

Partagez cet article

Constance Barazzone

Publié par Constance Barazzone

Médecin adjointe agrégée, responsable de l’Unité de pneumologie pédiatrique des Hôpitaux Universitaires de Genève.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *