Je souffre de symptômes de la ménopause, sans être ménopausée. Que se passe-t-il ?

Julie Bernard Julie Bernard le 22 juin 2019

Après une année sans règles, on considère qu’une femme de plus de 40 ans est ménopausée. Des symptômes de la ménopause peuvent toutefois survenir dans les trois ans qui précèdent l’arrêt des menstruations. On parle alors de périménopause.

Ce terme est très peu connu, car la période qui précède la ménopause est encore taboue. Les femmes en parlent peu et cherchent souvent à dissimuler leurs symptômes. Elles peuvent ressentir des bouffées de chaleur, un changement dans la texture de leur peau,  des troubles de l’humeur, de la concentration, du sommeil ou encore prendre du poids surtout au niveau abdominal. Des troubles génito-urinaires peuvent également apparaître comme une sécheresse vaginale, des fuites ou infections urinaires et une diminution de la libido. Tous ces symptômes peuvent avoir un retentissement social et sur la vie de couple.

Cependant, ces symptômes ne sont pas une fatalité. Il est tout d’abord important d’en parler pour dédramatiser la situation et comprendre qu’il s’agit d’un phénomène connu et normal. Une bonne hygiène de vie permettra de réduire certains désagréments. Nous vous recommandons ainsi d’éviter le tabac, les plats épicés et de limiter votre consommation d’alcool, car ils accentuent les bouffées de chaleur. Adoptez une alimentation équilibrée et faites du sport régulièrement pour limiter la prise de poids et les risques d’ostéoporose, conséquence à plus long terme de la carence hormonale.

Si les symptômes deviennent trop gênants, nous vous recommandons de consulter votre gynécologue. Il pourra vous conseiller des traitements phytothérapiques, qui peuvent soulager efficacement certains symptômes. Il est également possible de prendre un traitement hormonal de substitution, après évaluation de leur balance bénéfices/risques. Dans ce cas des contrôles réguliers seront nécessaires, pour suivre le traitement et adapter la prise en charge.

Plus d’informations sur la ménopause et périménopause.

Crédit photo : unsplash

Partagez cet article

Julie Bernard

Publié par Julie Bernard

Médecin cheffe de clinique au service de gynécologie des Hôpitaux Universitaires de Genève

2 commentaires

  1. Avatar

    Bonjour, en août 2018 j’ai fais ma dernière injection de depo provera après 9 ans d’injections toutes les 12 semaines. A l’heure actuelle, (44 ans), je n’ai toujours pas eu de menstruations. Bien qu’environ tous les 30-40 jours j’ai des symptômes prémenstruels… Seins douloureux. J’ai aussi parfois des bouffées de chaleur. Ce pourrait-il que je dois en périménopause ?
    Meilleures salutations

    Répondre

    1. Avatar
      Hôpitaux Universitaires de Genève 25 juin 2019 à 17 h 00 min

      Bonjour,
      Nous vous remercions pour votre message.
      Le blog est destiné à encourager, et non à remplacer, les relations existantes entre patient et médecin. Nous vous invitons à contacter votre médecin ou l’hôpital le plus proche de votre domicile.
      Si vous souhaitez consulter nos équipes, vous pouvez contacter le Service de gynécologie des HUG au +41(0)022 372 68 16
      https://www.hug-ge.ch/gynecologie
      Bien cordialement,

      Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *